Un logiciel de gestion de flotte pour cibler les infractions routières

Les entreprises sont nombreuses à installer un traceur GPS dans leurs véhicules afin d’optimiser la gestion de ceux-ci. Toutefois, c’est également un moyen pour pointer du doigt les infractions routières puisque les sociétés doivent les dénoncer.

Un traceur GPS installé dans la voiture cible les mauvais conducteurs

Si vous possédez une voiture d’entreprise, soyez désormais vigilant, car une erreur de conduite pourrait être largement désastreuse. Le 1er Janvier 2017 a été une date importante pour les sociétés puisqu’elles sont contraintes de désigner toutes les infractions au Code de la route. Les conducteurs sont ciblés, ce qui n’était pas le cas auparavant. Cela est envisageable grâce à l’installation d’un traceur GPS dédié au suivi de la flotte. Toutes les données relatives au comportement sont ainsi listées et peuvent faire l’objet d’une sanction. L’objectif premier pour les différentes structures consiste à réduire les coûts engendrés par exemple par une consommation excessive de carburant.

Une loi invite les entreprises à dénoncer les collaborateurs à l’origine d’infractions

Il est important de préciser que les entreprises sont obligées d’agir de la sorte, car, si elles refusent de se soumettre à cette directive, elles peuvent recevoir une amende susceptible d’atteindre 1875 euros. Cette somme est demandée pour chacune des infractions, cela peut donc rapidement devenir problématique sur le long terme notamment si le comportement du salarié n’est pas ajusté. L’essor du digital a permis à ces établissements de se doter de nouveaux systèmes très performants. Ils rassemblent une quantité élevée d’informations que ce soit pour les excès de vitesse, les ralentissements… Les entreprises veulent ainsi améliorer la satisfaction des partenaires et des clients en ciblant les comportements problématiques qui peuvent éventuellement expliquer un retard de livraison.

Un logiciel de gestion de flotte a aussi le pouvoir d’identifier les comportements néfastes

Cette loi est tout de même problématique pour les entreprises, car vont-elles se plier à cette exigence afin de dénoncer leurs collaborateurs ? Il faut également noter que cette dénonciation demande de la rigueur, les informations transmises par le logiciel de gestion de flotte devront être précises. Dans tous les cas, certaines sociétés ont décidé de communiquer sur les infractions identifiées avec leurs propres voitures. L’une d’entre elles avait donné rendez-vous aux collaborateurs à la mi-Janvier à Paris pour réaliser un point.

Par conséquent, ces structures doivent se lancer dans une sorte d’éducation des conducteurs afin de réduire au maximum les dépenses et les éventuelles amendes.

A propos de l'auteur

Yannick

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire