Traitement de la ruche contre le varroa

L’apiculture est cette branche de l’agriculture qui consiste à faire de l’élevage des abeilles de miel. Comme dans tous les cas d’élevage, il existe des risques liés à des infections. C’est notamment le cas du varroa qui est source d’inquiétude chez les apiculteurs. Avant de vous présenter le traitement envisageable, marquons un temps d’arrêt sur ce parasite.

Le varroa, un acarien dangereux

Le varroa est un acarien dangereux. Animal de petite taille à pattes, il s’attaque à toutes les abeilles de la colonie, aussi bien les adultes que les larves. Il se nourrit du sang de l’abeille qui devient alors son hôte, et si rien n’est fait la femelle s’installe et se reproduit dans le couvain. La prolifération du parasite a des conséquences graves, car entraînant la mort d’une quantité considérable des abeilles, voire toute la colonie.

L’acide formique, le traitement de la ruche contre le varroa

Pour traiter le varroa, une solution est de faire recours à l’acide formique. Il est possible de trouver en ligne des produits qui en contiennent. Ainsi en est-il de Varroa action flash qui est commercialisé sur le site Apiculture.net. Combiné avec des huiles essentielles, le produit va affecter les parasites, attaquer leur système respiratoire et les conduire à l’asphyxie. Il est conseillé de traiter la ruche avec ce produit en dehors des périodes de récolte du miel pour éviter toute contamination.

Le varroa est un parasite dangereux pour les abeilles. Il est important en ce sens de stopper sa propagation dans la ruche au moindre signe d’alerte.

A propos de l'auteur

yannick

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire